Dans une démocratie, l'anonymat est la règle, et on ne place sous surveillance que quelqu'un qui est soupçonné d'avoir commis une infraction. Tout ce qu'on fait sur internet laisse par ailleurs des traces, alors qu'on laisse moins de trace en allant à une manifestation. La notion d'anonymat sur internet est très mal comprise en général par ceux qui le dénoncent.

Jean Marc Manach sur Bug Brother.