Les linuxiens sont en réalité de gros adeptes de Microsoft, en secret. À chaque fois qu'ils veulent un environnement graphique pour voir des fenêtres, ils activent X.