Aujourd'hui, le monde stupéfait apprend grâce à des sites spécialisés et des journaux très sérieux (ok je déconne bien sûr) que les Macs ne sont plus immunisés contre les virus comme l'aurait prétendu Apple à une époque.

...

Oh Wait ! (comme disent les geeks)

Apple n'a pas dit que le Mac était immunisé contre les virus informatiques mais uniquement qu'il est immunisé contre les virus PC. Un Mac n'est pas la proie des milliers de virus qui affectent les ordinateurs sous Windows (l'emphase est de moi mais le plus drôle c'est d'avoir trouvé la citation en clair sur un des articles sus-linkés). Et c'est toujours vrai même si la page a changé. Bah ouais, un virus spécifiquement conçu pour infecter une machine tournant sous Windows n'infectera jamais un Mac ni aucune machine tournant sur un autre système que ce soit GNU/Linux, *BSD ou que sais-je encore.

Bref, si les journalistes s'amusent à faire du FUD et de la désinformation pure, même plus besoin de trolls ou de concurrents virulant. Et la question n'est pas de savoir si un Mac est plus ou moins sûr qu'un autre système et si Apple a enjolivé les choses en prenant un angle arrangeant en soulignant l'immunité trans-système à la base, c'est un peu le job du service marketing après tout mais bien si les journalistes font un job fiable ou se contentent d'alimenter un troll (au mieux, car je serais tenté de leur prêter des intentions moins nobles encore).

Amis journalistes, relayer de telles bêtises sur des sites tech et, pire encore, dans la presse conventionnelle est juste une honte. Certains de vos lecteurs croient encore ce que vous dites parce qu'ils ont encore cette croyance légendaire que vous faites un minimum de boulot d'investigation et vérifiez ce que vous dites.

Visiblement, une certaine presse n'est pas immunisée contre la malhonnêteté intellectuelle... Qu'Apple ou tout autre marque soit en désamour est un truc que je comprends parfaitement mais au moins ayons la décence de critiquer les vrais défauts plutôt que d'inventer des histoires rocambolesques.